FAQFAQ  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La nuit de tous les cauchemars [Emiko]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Jeu 29 Oct - 0:35

[Hersane, Quelques emplettes avant d’aller se coucher.]

Hanako n’arrivait pas à dormir. Plus exactement, elle avait rouvert les yeux sous un ciel d’encre mais ne se sentait plus du tout fatiguée, comme si elle avait déjà dormi de tout son saoul. Elle avait bien essayé de rester au lit, de fermer les yeux et de somnoler jusque potron-minet, mais une certaine bougeotte, alliée à l’inquiétant bruit du vent au-dehors, l’avait empêchée de s’y résoudre. À contrecœur, elle s’était levée de sa couche de fortune et avait entrepris de s’habiller. Prenant garde à ne pas réveiller ceux avec qui elle partageait le dortoir, la jeune femme se glissa vers les casiers pour récupérer ses affaires, dont sa Rosaï et ses pokéballs.

Puis elle sortit comme une voleuse pour rejoindre les champs.

Que le soleil joue au lève-tard lui importait peu : elle voulait s’entraîner et rien ne la détournerait de cette décision. D’ailleurs, les pokémons étaient peut-être plus nombreux au petit matin ? Plus frais et dispos, aussi, ce qui rendraient les combats plus excitants encore… Elle s’enfonçait donc dans la campagne, téméraire et intrépide, à l’affut des craquements et des bruissements pour dénicher sa perle rare.

Celle-ci ne tarda pas à se pointer, bien que rien ne lui laissait présager une telle découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Jeu 29 Oct - 0:37

Fortune, dis-moi quel monstre sort de ces fourrés !
Revenir en haut Aller en bas
Professeur Yoshi
Savant scientifique et distributeur à pokémons
Savant scientifique et distributeur à pokémons
avatar

Nombre de messages : 636

MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Jeu 29 Oct - 0:37

Le membre 'Hanako Ryugu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Genre' :


--------------------------------

#2 'Shiney' :


--------------------------------

#3 'Nombre' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Ven 30 Oct - 21:46

L’air frais du crépuscule devint de glace, tandis qu’un long sifflement hantait la campagne. Pokémon et dresseuse se raidirent, plus que jamais sur leurs gardes, quand une ombre voila la lumière blafarde de la lune. Elles levèrent les yeux au ciel, mais elle avait déjà disparu. Il semblait que même les nuages se soient enfuis sans demander leur reste. Un râle dans leur dos leur glaça l’échine, si bien qu’elles mirent plus longtemps que d’accoutumée à se retourner.

La créature était là, à les fixer d’un air malsain.

Rosaï eut un mouvement de recul, qui l’aurait conduit à se blottir derrière sa maîtresse si elle n’avait su qu’elle ne lui pardonnerait jamais un tel instant de faiblesse. Pourtant, cette dernière n’en menait pas large : loin de se laisser aller à la panique, elle n’osait ni bouger ni parler. D’un geste lent, comme pour se rassurer en embrassant la routine, elle guida sa main vers son sac pour en sortir un pokédex. Durant toute l’opération, elle n’avait quitté le monstre du regard.

« Polichombr’, pokémon spectre, ânonna la machine. Il grandit en se nourrissant des émotions négatives des gens, comme le désir de vengeance ou la jalousie. Il erre dans les villes à la recherche des gens qui n'ont pas le moral. »

Hanako esquissa un sourire en coin. La jalousie, la soif de vengeance – elle connaissait ! Elle avait jeté sa morale au fleuve pour devenir ce qu’elle était désormais. Elle assumait pleinement cet acte, et s’il lui fallait affronter ses chimères pour le prouver, elle n’hésiterait pas ! Elle ne reculerait devant rien.

« Charge », cracha-t-elle à sa compagne.

La bulbizarre ne réagit pas tout de suite. Fascinée par la beauté spectrale de son adversaire, elle n’avait qu’à peine entendu l’injonction de sa dresseuse. Elle la lui répéta alors avec une telle rage que les pattes de Rosaï se mirent en branle avant qu’elle ne s’en rende compte. C’est ainsi qu’elle frappa.

C’est ainsi qu’elle passa.

Elle ne ressentit aucun choc au moment de toucher le monstre, comme s’il s’était évanoui dans l’air. Pourtant il était là, dans son dos, à se moquer de ses efforts inutiles. Elle lui faisait à nouveau face, prête à foncer, prête à sauter au moindre ordre de sa maîtresse. Un son la poussa en effet en avant, mais pas le bon, ni au bon endroit. Un son strident faillit lui casser ses tympans si bien que, morte de peur, elle se réfugia derrière les jambes de sa dresseuse. Ses yeux la suppliait de fuir tant qu’il en était encore temps.

Hanako n’avait jamais fui un combat. Elle commencerait pas.

« Tu me fais pas peur, rétorqua-t-elle à la poupée vengeresse. Vous me faites pas peur ! Alors quoi, c’est tout ce que vous savez faire ? Faire du bruit et faire peur aux plus petits – ah ah ! C’est drôle, hein ? Ah ah ah, que j’en tremble ! Rosaï peut être impressionnable mais pas moi. Vous m’entendez ? Venez ! Je me battrai moi, si elle veut plus, avec mes dents, avec mes ongles, avec mes poings, je m’en fous mais je reculerai devant rien. Alors venez donc vous prendre une raclée. VENEZ ! »

Peut-être se serait-elle abstenue si elle savait qu’un autre monstre répondrait à l’appel. Peut-être.

Spoiler:
 

[Emi, os cours ! Neutral ]


Dernière édition par Hanako Ryugu le Ven 30 Oct - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Professeur Yoshi
Savant scientifique et distributeur à pokémons
Savant scientifique et distributeur à pokémons
avatar

Nombre de messages : 636

MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Ven 30 Oct - 21:46

Le membre 'Hanako Ryugu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Genre' :


--------------------------------

#2 'Shiney' :


--------------------------------

#3 'Nombre' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Sam 31 Oct - 16:06

    Emiko était plus décidée que jamais.
    Elle en avait assez de fuir.
    En avait assez de dépendre des autres.
    En avait assez de tout.

    Sa démarche le montrait, sûre d’elle, peu discrète, et le pauvre héricendre avait bien du mal à tenir la distance. De temps à autres, il poussait de petit jappement, comme pour l’inciter à ralentir. Et, Emiko le prenait un instant dans ses bras pour qu’il se repose, le redéposant par terre un peu plus loin. Mais, la raison pour laquelle elle se dépêchait tant que ça n’était ce pas cette peur légère qu’elle faisait tout pour ignorer au creu de son ventre et qui lui soufflait doucement qu’elle était seule, perdue sur une route noire qu’elle ne connaissait pas, au milieu de pokémons qu’elle n’avait probablement jamais rencontré ? Non, Emiko Nagoya ne devait pas avoir peur, même un peu…qu’allez-vous vous imaginez là…

    Et c’est là qu’elle l’entendit, ce cri clair et distinct qui la stoppa dans son élan. « Charge. »
    Seul, cela ne signifiait pas grand-chose. Pourtant, au lieu de passer sa route, elle attendit un instant, tentant de savoir d’où provenait le cri. A ses pieds, Moeru s’était cognée à sa maîtresse, n’ayant pas vu qu’elle s’était arrêtée. Il secoua un bon coup la tête, la regardant de ses petits yeux noirs, interrogateurs. Elle avait enfin cessé de courir ?

    Mais non, Emiko se laissa glisser du chemin où elle était vers des buissons en contre-bas lorsque la voix s’éleva de nouveau. Quelque chose la tourmentait apparament et lui, ne comprenait pas bien coup. C’est alors qu’il le vit, ce « truc » bleu qui les avait déjà attaqué tout à l’heure. Oh, si il ne les aimait pas. Et, il savait bien que celle qu’il suivait sans rechigner ne les appréciait pas non plus puisqu’elle avait refusé qu’il l’attaque. Il fonçait droit sur une jeune fille, halerté par ses cris.
    La brune n’hésita pas un instant, et, sans qu’il n’y comprenne rien, le héricendre se retrouva de l’autre côté, près du bulbizarre, Emiko à ses côtés.

    « Attaque charge ! » cria-t-elle alors qu’une sorte de boule lumineuse fonçait droit sur Moeru, puis sur eux.

    Il ne réfléchit pas, et, sans comprendre, l’évita en courant vers le nosferapti et le percuta.
    Elle n’aurait probablement pas autant de chance à chaque fois. Mais, pour une entrée sur le terrain, cela faisait tellement classe…




Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Sam 31 Oct - 22:41

D’autres cris, d’autres bruits assiégeaient le binôme tremblant de peur et de rage mêlées. La jeune femme avait cessé de s’époumoner, laissant place nette à un rire sarcastique sorti tout droit d’un vieux film d’horreur. Soudain, sorti du néant, un vampire fonça toutes dents dehors sur la pauvre bulbizarre paralysée d’angoisse. Sa dresseuse aussi n’arrivait plus à bouger malgré ses beaux discours, et quand bien même elle aurait su, elle n’aurait tout simplement pas eu le temps ni de secouer ni de protéger son amie.

Ses yeux, témoins de sa peur, s’écarquillèrent un instant.

Une flèche de feu passa pourtant sous son nez, frappant l’animal de plein fouet avant qu’il n’atteigne sa cible. Hanako cligna des yeux, hébétée par ce miracle, pour se retourner vers son origine. Là, au milieu des champs, se dressait une sylphide d’une haute stature. Sa peau de porcelaine luisait presque sous la lune, en contraste avec une chevelure d’ocre et des vêtements d’encre. Une petite créature au dos flamboyant grognait à ses côtés.

Le pokédex s’activa presque automatiquement.

« Nosferapti, pokémon poison/vol. Il se dirige avec des ultrasons qui lui servent de sonar pour éviter les obstacles sur son trajet. Héricendre, pokémon feu. Il se protège en faisant jaillir des flammes de son dos. S'il est en colère, elles sont violentes. S'il est fatigué, quelques flammèches vacillent laborieusement. »

À en juger par leur intensité, celui-là semblait en pleine forme… Cela réchauffait le cœur, à défaut de mettre les ennemis en fuite. La jeune femme lança un sourire de remerciement à sa nouvelle alliée, mais le polichombr’ ne lui laissa pas le temps de s’attarder : déjà il soufflait un vent de panique si puissant qu’il envoya la bulbizarre dans les roses. Elle gémissait une douleur bien réelle.

« Rosaï ! Faut pas te laisser aller ma belle – debout, debout ! Si tu peux pas le toucher, dis-lui au moins ce que tu vaux : rugis ! Dis-lui que tu veux pas de ses coups, comme avec le wattouat. Rugis, rugis ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Dim 8 Nov - 1:52

[désolé pour l'attente. Je suis inexcusable. >>]

Emiko écouta le pokédex de la jeune fille près d’elle comme si c’était le sien. Elle avait déjà entendu ces phrases, mais, se les remémorer lui permettrait peut-être de trouver la faille sur laquelle attaquer. Elle l’espérait en tout cas car se jeter tête la première dans une bataille n’était pas forcément la meilleure conduite à adopter lorsque l’on débutait. Son côté impétueux avait pris le dessus et elle risquait de le regretter.

Le temps qu’elle réfléchisse à cela, son héricendre avait roulé à ses pieds, touché par une attaque. Etonement sans aucun doute, et, son pokémon l’avait prise de plein fouet sans rien pouvoir y faire. Il ne faisait clairement pas le poids, et pourtant Emiko refusait de fuir. Elle continua à encourager son Moeru sans défaillir, regrettant de n’avoir rien pu faire pour l’empêcher de se prendre l’attaque ainsi.

« Allez, relève toi ! Tu ne vas pas te laisser faire par une vulgaire chauve-souris ! »

Le héricendre la regarda un instant puis, se releva enfin, son dos plus enflammé que quelques minutes au par avant.

« C’est ça ! Allez, réuni tes forces et charge ! Charge Moeru ! »

Spoiler:
 

La brune osa un coup d’œil vers l’autre jeune fille. Elles allaient probablement s’en sortir, mais, à quel prix ? Il fallait tenir, tenir jusqu’au levé du jour, jusqu’à ce que les spectres les quittent. Ils étaient puissant, mais, elles possédaient des armes qu’ils n’avaient et ne pourraient pas avoir : quelqu’un pour les guider…et surtout, une potion.
Mais, la fille là-bas avait-elle prévu son « attirail » avant de partir ? Il valait mieux le lui demander, mais, dans ces conditions, alors que la vie de son pokémon venait de s’envoler avec vampirisme et qu’il recharge, légèrement moins fort car diminué par l’attaque, comme elle le lui avait demandé, cela s’avérait difficile.

« Courage Moeru ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Dim 8 Nov - 23:57

[Meuh non, je te pardonne ! Note aux modos : j'ai aussi corrigé l'histoire du rugissement par apport aux coefficients dans mes calculs.]

La fille à ses côtés avait du cran. Elle ne pouvait que le reconnaître : son héricendre avait subi de plein fouet une puissante onde de choc du nosferapti, mais quand d’autres se seraient enfui à toutes jambes en s’excusant de ne pouvoir faire le poids, elle restait. Fermement plantée sur ses positions, elle aboyait de nouvelles directives à Moeru, sans trembler ni défaillir. Ce combat, elle ne l’avait pourtant pas cherché ni souhaité, or son dévouement pour la faute d’une inconnue forçait l’admiration.

Hanako aurait-elle fait de même si les rôles avaient été inversés ?

Sans doute oui, mais la question se cachait ailleurs. Son regard valsait rapidement entre cette dresseuse sortie de nulle part et le polichombr’ qui la narguait toujours. Elle devait poser un choix et elle devait le faire vite, car des forces obscures tramaient sa perte derrière les yeux du fantôme. Il se nourrissait de sa vengeance, de ses sentiments les plus noirs, et la pauvre bulbizarre ne pouvait rien contre lui. Elle savait qu’il lui faudrait se purger, pardonner à son époux pour se débarrasser de cette peste, mais elle ne pouvait s’y résoudre – elle ne pouvait renoncer à ce nouveau jour. L’aube n’était pas si loin.

« Rosaï, charge le nosferapti ! »

Rassurée par ce défi plus à sa taille – si le héricendre y arrivait, pourquoi pas elle ? –, la petite créature s’élança dans la bataille la rage au cœur. Le polichombr’ n’avait cependant pas dit son dernier mot : mécontent que sa pauvre victime le néglige ainsi, il s’interposa à mi-chemin pour lui barrer la route en un étrange croc-en-patte. Surprise, la bulbizarre subit un roulé-boulé sur plusieurs mètres avant de se relever, grièvement blessée. Les ténèbres n’étaient rien en comparaison. Sa dresseuse jeta un regard haineux au spectre, mais elle n’en changea pas son discours :

« Charge le nosferapti », répétait-elle.

Rosaï la dévisagea un instant, sans comprendre. Le souvenir de cette raclée restait cuisant dans son esprit. Pendant ce temps, le vampire mordit à pleines dents le pauvre pokémon, renforçant encore la détermination d’Hanako :

« Ce Moeru t’a protégé, alors je veux que tu lui rende l’appareil ! Peu en importe le prix, mais la chauve-souris va payer… »

Hochant la tête, la bulbizarre obéit derechef, malgré le râle strident de son premier adversaire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Jeu 12 Nov - 1:45

    Emiko observa dans un premier temps sans comprendre, tout comme le bulbizarre un peu plus tôt, Rozaï charger le pokémon qu’elle attaquait, enfin, que son héricendre attaquait sans relâche. Elle n’avait rien pu faire lorsque l’animal de l’autre dresseuse avait violemment été propulsé plus loin. Cependant, elle ne le laisserait pas subir de tel dommage ainsi si elles devaient faire équipe, même pour un match.
    Et, étrangement, il semblerait que le Moeru l’ai compris car, sans rien qu’on lui ai demandé, alors que le Polichombr’ rageur s’élançait de nouveau vers Rozaï, occupé avec l’étrange chauve-souris, sa route fut interrompue par le hérricendre qui tentait tant bien que mal de l’effrayer de cette petite flammèche. Ses yeux brillaient intensément, éclairé par les éclats de Lune mais aussi par une certaine rage de vaincre qui s’emprenait de lui en même temps que de sa maîtresse. Finalement, l’attaque le frappa lui, les ténèbres l’emprisonnant un instant dans leur étau. Cela le déboussola légèrement.

    « Charge ! Charge juste ! » criait une voix dans le lointain de son esprit.

    Alors, Moeru chargea, par reflex, percutant une surface molle qu’il ne connaissait pas et la propulsant à une certaine distance. Il secoua la tête, tentant de reprendre un peu plus ses esprits maintenant que la menace imminente s’était éloignée. Il entendait un peu plus distinctement la voix qui criait presque, bien que froidement, ce qui semblait être des encouragements.

    « Fais plus attention à toi ! Ne t’expose pas ainsi et observe mieu, observe au maximum leurs mouvements. »

    Finalement, il s’agissait plutôt de conseils. Elle était bien gentille sa dresseuse, mais, cela était plus facile à dire qu’à faire ce qu’elle demandait ! Néanmoins, le ton de sa voix n’était pas paniquée, il en conclu donc qu’elle avait confiance en lui et qu’il pouvait le faire ! Optimiste le Moeru….cela en fera au moins un dans l’équipe…



    Spoiler:
     
    [/quote]

    Emiko s’adressa alors pour la première fois depuis le début du match à la jeune fille près d’elle :

    « Si l’on peut, nous devrions combiner nos attaques sur un premier pokémon dans un premier temps au maximum. Cela permettra de n’en avoir plus qu’un seul à affronter par la suite. »

    La proposition, car, cela n’avait rien d’un ordre, semblait simplette. Cependant, le « s’il l’on peut » avait énormément d’importance dans la phrase. Il n’était en effet pas certain qu’elles aient bien l’occasion d’appliquer cette petite stratégie.


Dernière édition par Emiko Nagoya le Jeu 12 Nov - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Honoo Shiroka
Maitre du Feu
Maitre du Feu
avatar

Nombre de messages : 343

MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Jeu 12 Nov - 19:52

[j'ai pas exactement comprit votre truc, mais je rappelle juste que Charge n'a pas d'effet sur Polichombr, puisqu'il me semble que c'est ce que vous avez fait. Si non, veuillez ignorer ce message ^^']

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urban-whirl.forumactif.org/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Sam 14 Nov - 17:59

[C'était une distraction d'Emiko, je l'avais déjà signalé par mp Wink J'ai aussi remarqué en relisant qu'on avait oublié de rendre des pv au nosferapti suite à vol-vie. Je les lui rajoute donc maintenant.]

Attaquée sur les deux fronts, la chauve-souris n’en menait pas large et ses ailes commençaient déjà à fatiguer. Sans doute regrettait-elle d’avoir répondu aussi promptement à la provocation, mais quel spectacle s’offrait au polichombr’ ! une tragédie où se mêlait rage et sens de l’honneur, agrémentée du doux nectar de la vengeance. Nul ne pouvait le toucher, et toute cette frustration se reportait sur l’innocente nosferapti, qui pour se défendre bec et onde ne tiendrait plus bien longtemps. C’est pourquoi il pimentait le jeu en s’acharnant sur la bulbizarre, la plus impressionnable de tous.

Hanako en était consciente. Hanako en tremblait.

L’héricendre pourtant s’interposa entre le spectre et sa victime. Pour la seconde fois, Moeru avait sauvé Rosaï du pire. Pour la seconde fois, la jeune femme se retourna vers cette inconnue, cette partenaire, et l’écouta sans un mot. Elle se contenta de hocher gravement la tête à la fin du discours, puis résuma d’une traite leur commun accord :

« Polichombr’ est intouchable, mais l’aube devrait plus tarder. Elle le mettra en fuite. En attendant, ce nosferapti va regretter d’avoir quitté son trou à rat… Tu m’entends, Rosaï ? Charge-le ! »

Hélas, la chauve-souris n’avait pas dit son dernier mot : déjà elle hurlait son avertissement, dernier espoir de mettre en déroute cet adversaire de trop. Rosaï voyait trouble et, ne sachant plus où aller, fonça dans un arbre qu’elle prit pour sa victime.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Jeu 19 Nov - 1:42

Les attaques s’enchaînaient inlassablement. Œil pour œil, dent pour dent, coup pour coup surtout ! Moeru haletait, tentant de reprendre son souffle et défiant le polichombr’ du regard, près à attaquer.

« Cela ne sert à rien Moeru, contente toi de le maintenir à distance ! »

Décidément, ces pokémons spectres étaient une plaie aussi bien qu’une saleté. Impossible de s’en débarrasser aisément, mais, comme l’avait dit cette fille, il suffisait de tenir jusqu’au levé du Soleil. Cela ne pouvait pas s’avérer si difficile tout de même…. La chauve-souris elle au moins semblait en mauvaise posture. Malheureusement, Rozaï n’était guère en état non plus, s’étant prise de plein fouet une onde folie.

«Charge Moeru, ne te laisse pas distraire ! » cria-t-elle.
Sauf que le héricendre était perdue. Nosferapti avait lancé étonnement, et le pauvre pokémon regardait partout sans comprendre. Ce fut à ce moment là que le polichombr en profita et lui assena un second ténébre. Emiko voyait bien qu’il était en mauvaise posture, complètement déboussolé. Elle commençait à paniquer petit à petit, bien qu’elle refluait au mieu ce sentiment. Une idée lui vint enfin, mais, elle n’était pas certaine que cela fonctionne :

« Moeru, tu m’entends ? »

En guise de toute réponse, le héricendre secoua la tête, tentant toujours de retrouver ses eprits dans ce monde qui n’allait plus droit.

« Ferme les yeux, et contente toi de suivre ma voix. »

Moeru sembla hésiter. Fermer les yeux était dangereux au beau milieu d’un combat. Pourquoi l’y forçait-elle ? Elle ne l’aimait pas ?

« Ai confiance en moi, suis ma voix. »

Finalement, les paupières du pokémon se refermèrent, le laissant à la merci des deux autres. Le nosferapti voletait près du sol, attendant la suite, et l fut surpris lorsqu’il vit accourir vers lui une brune, tellement qu’il tenta de s’envoler mais, trop tard, elle avait déjà crier son attaque à son pokémon qui se trouvait maintenant la où quelques secondes plus tôt s’était tenue sa maîtresse. Son cœur battait de façon irrégulière. Mais, cela avait fonctionné.
« Cela va mieu ? »

Ce fut comme un léger signal et Moeru rouvrit les yeux, doucement.

Spoiler:
 
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Mar 24 Nov - 15:55

Les forces obscures s’acharnaient désormais sur son alliée : alors que la dresseuse venait d’ordonner une nouvelle charge, le polichombr’ et la chauve-souris lancèrent une attaque groupée contre le pauvre héricendre. Hanako ne pu réprimer un soubresaut en voyant sa petite flamme trembler, incapable de bouger. Son alter ego n’avait cependant pas dit son dernier mot : consciente que la vue seule des monstres pétrifiait son pokémon, elle lui demanda de fermer les yeux et de laisser sa voix le guider.

Le nosferapti ne comprit que trop tard la combine.

« Bravo vous deux ! éclata de joie celle qui portait un costume d’écolière. Rosaï, va falloir assurer maintenant. Alors montre au vampire que c’est pas quelques mauvaises ondes qui vont t’arrêter ! Il va regretter de nous avoir croisées, si c’est pas déjà le cas… »

La bulbizarre hésita, encore groggy, mais fonça tête baissée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Jeu 26 Nov - 2:06

    Bulbizarre avait chargé avec brio pour un pokémon confus il y avait encore un instant. D’ailleurs, en parlant de confusion, il semblait que c’était au tour d’hérricendre de ne plus savoir où il en était. Le nosferapti lui avait lancé une attaque onde folie qu’Emiko n’avait vu que bien trop tard. Comme un sparadrap que l’on enlevait trop vite, cela faisait mal, et, laissait une marque rougeâtre. La marque du pokémon n’avait beau pas être rouge, mais bleuté, elle l’empêchait de se concentrer et les encouragement que voulu lui souffler sa maîtresse tombèrent dans l’oreille d’un sourd. Il ne marchait plus très droit et percuta sans trop savoir comment le nosferapti avant de se blesser et de percuter un tronc d’arbre.
    Emiko accouru vers lui, le polichomb’ curieux à ses trousses. La brune le fusilla pourtant d’un regard tellement noire qu’il finit par reculer.

    « hériii… » souffla Moeru en aillant du mal à saisir où il était.

    Il flottait dans un monde cotonneux. Il aurait voulu en ressortir, mais ses pattes semblaient s’y être engluées, et, malgré sa lutte, il ne faisait que s’enfoncer à gauche, puis à droite, puis de nouveau à gauche et ainsi de suite…enfin, dans son esprit tout du moins. En effet, dans la réalité, c’était une toute autre affaire. Moeru tanguait encore plus que sur un bateau si il avait eu le mal de mer et ses yeux, qui aurait normalement du être pétillants, semblaient vague et lointain.

    Emiko jeta un regard à sa partenaire, espérant que son pokémon à elle pourrait en finir avec le nosferapti….ou que le Soleil serait indulgeant envers elle.


Spoiler:
 
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Sam 28 Nov - 15:13

La folie avait encore frappé, mais elle changeait cette fois de cible. Le pauvre héricendre tanguait, tout tremblant, mais cette énergie folle, entropique, le guida plus près de sa cible qu’il n’était prévu : l’élan de Moeru frappa la chauve-souris, puis l’entraîna dans un tronc. Sa dresseuse se démena pour le consoler, si bien que même le polichombr’ sembla comme repoussé par cet acte de protection et d’amour. Vraiment ? Le spectre agissait étrangement, hésitant à attaquer alors que ses adversaires se trouvaient dans une situation critique. Hanako observait sans comprendre son manège, jusqu’à ce qu’une tache rouge baigne le sol.

Jusqu’à ce qu’un rai rougeoyant ne réveille le sang.

Le nosferapti poussait des cris de plus en plus aigus, volant d’un bout à l’autre du bosquet dans une panique sans nom. L’avatar de la vengeance s’était déjà éclipsé, mais elle, elle la chauve-souris, elle le vampire était gravement blessé et si loin de son nid diurne… Elle tentait de fausser compagnie à ses bourreaux quand la fille en costume d’écolière lui lança son dernier défi d’un geste impulsif :

« Tu t’en tireras pas comme ça ! » cracha-t-elle en lançant une petite balle rouge et blanche.

Elle avait ainsi renoncé à la vengeance pour s’en faire – qui sait ? – une alliée de taille. La pokéball remua trois fois, puis…
Revenir en haut Aller en bas
Professeur Yoshi
Savant scientifique et distributeur à pokémons
Savant scientifique et distributeur à pokémons
avatar

Nombre de messages : 636

MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Sam 28 Nov - 15:13

Le membre 'Hanako Ryugu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'1 à 4' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   Sam 28 Nov - 21:18

Puis elle s’arrêta. Le bouton rouge s’était éteint. Elle s’était arrêtée, et rien n’en était ressorti. Une marée de couleurs chaudes, pâles mais pleines d’espoir, envahissait le bosquet et les champs. Plus aucun monstre ne hantait les lieux. La pokéball s’était arrêtée, en son sein une chauve-souris qui n’était plus une ennemie. Le cœur de la dresseuse, lui, continuait à battre à cent à l’heure.

La nuit touchait à sa fin, mais elle n’arrivait pas encore à réaliser tout cela.

Quelque chose se frotta à ses jambes. Elle baissa les yeux pour découvrir Rosaï, que le retour du soleil ragaillardissait. Encore incapable de parler, elle adressa une tendre grimace à sa moitié, puis se traîna à pas lent vers la petite balle immobile pour la ramasser. C’était sa balle, son pokémon, qu’elle avait capturé… non, pas elle-même, mais au moins y avait-elle contribué de moitié. Soudain honteuse d’avoir ainsi profité de la générosité de sa sauveuse, elle se retourna vers elle en pinçant les lèvres :

« Pardon… réussit-elle à articuler, la gorge sèche. Et merci, qui que tu sois. J’ai pas réfléchi. Je… »

Son énergie folle s’était envolée avec l’adrénaline. Tout d’un coup, elle ne se sentait plus très stable sur ses jambes. Elle voyait flou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit de tous les cauchemars [Emiko]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit de tous les cauchemars [Emiko]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit, tous les chats sont gris. Qu'en est-il des tigres ? [Raphael Mercury]
» La nuit, tous les chats sont gris...[pv A.M.E.]
» La nuit, tous les chats sont gris... Sauf moi, je suis rose! (terminée)
» La nuit tous les chats sont gris...
» La nuit, tous les chats sont gris - Acte I

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heode :: Centre Pokémon :: Ancien Forum :: Ancienne Corbeille-
Sauter vers: