FAQFAQ  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Emiko, secret rebellion with myself [100%]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Emiko, secret rebellion with myself [100%]   Ven 23 Oct - 1:56

Emiko Nagoya,
Me and just Me




    F*ck the socity.






    • Nom : Nagoya, nom très connu pour étant sur de nombreuses pancartes de la ville puisqu’il s’agit aussi de la marque de produits pharmaceutiques pokémon les plus « in » du marché.
    • Prénom : Emiko. Emi signifie beauté, -ko est le signe du démon. On l’assimile alors à une beauté démoniaque. Mais, ce n’est qu’un prénom après tout…
    • Age : 16 hivers.
    • Genre : aux dernières nouvelles, on l’a répertorié comme faisant partie de la gente féminine.








    • Carte D'indentité.

      Histoire.

      23 avril 1997 : (5ans)

      Bonjours monsieur le journal,
      Je m’appelle Selena et je suis née dans un grand hôpital de Londres le 23 avril 1988. Donc, aujourd’hui c’est mon anniversaire, j’ai cinq ans ! Et, maman a dit que puisque j’avais appris à écrire à la plume de cygne, elle m’offrait un joli journal de princesse. Elle me dit souvent que c’est moi sa princesse. Je l’aime beaucoup ma maman tu sais ! Elle s’appelle Diana et elle est très belle avec ses longs cheveux blonds qui lui tombent au milieu du dos. On dit que je lui ressemble parce qu’on a aussi les mêmes yeux et les mêmes cheveux. Alors j’ai dit que plus tard je serais comme maman pour me marier avec un noble et droit monsieur comme mon papa. Tu ne sais peut-être pas ce que c’est un « noble» ? J’avoue que je n’ai pas encore très bien compris. Mais, d’après ce qu’on m’a dit, ce sont des gens mieux que tout le monde. Ils sont beaux, et savent tout sur tout. J’espère que j’en aurais un aussi un jour. Je suis sure que cela ferait plaisir à maman…


      26 juillet 1999: (7ans)

      Aujourd’hui, j’ai rencontré un garçon au parc. Un pikachu le suivait partout alors j’ai voulu le prendre dans mes bras tellement il était mignon. Mais, nourrice a eu peur je crois. Elle m’a attrapé la main et on a du partir rapidement. Elle m’a dit que papa nous attendait à la maison. Mais, il travaillait…comme d’habitude. Il n’a jamais de temps pour moi papa.

      28 juillet 1999 : (7ans)

      Nourrice ne vient plus. A la place, c’est une dame toute vieille et pas gentille. Je veux revoir nourrice !

      29 juillet 1999 : (7ans)

      Lorsque j’ai demandé pourquoi nourrice était partie, maman ne m’a pas répondu. Elle s’est contentée de détourner les yeux. J’ai demandé à papa. Il m’a dit de me taire et de ne simplement plus m’approcher de n’importe quoi, que c’était dangereux pour une jeune fille. Je veux que papa me regarde…qu’il sache combien je l’aime. Si tu savais cher journal comme cela me fait mal…Alors, je vais l’écouter et je vais continuer le patin pour qu’un jour il soit fier de moi.

      18 septembre 2002 : (9ans)

      Nous avons étudié les pokémons à l’école. Ni papa ni maman ne le savent. Je ne veux pas qu’ils me changent d’école. Cela me plait. Je ne comprends pas pourquoi ils n’aiment pas ça. Pourtant, papa va à tous les congets cangrets cong-toutes les réunions « pokémon ». Il y a quelque chose que l’on ne veut pas me dire. Et bien, moi non plus je ne leur dirais pas tout ! De toutes manières, cela leur est égal j’en suis sure…

      2 octobre 2004 : (12ans)

      Championne de patinage d’Heode, mais ni l’un ni l’autre n’a pu venir me voir. Mon père travaillait je crois, ma mère était chez la manucure. Nounou n°7 m’a accompagné (j’ai arrêté de leur donner des prénoms que veux-tu…).


      De nombreuses pages ont été arraché à partir d’ici, les dessins remplacent souvent les mots, de plus en plus griffonnés à la va-vite, de plus en plus sombre. Seule une page, dont l’encre a bavé par endroit demeure intact, ou presque :

      septembre 2009 : (16ans)

      Cette fois s’en est trop. Je craque. Je quitte cette maison de fou avec ces cachotteries et ses plans étranges. Je parcourrai les villes, je deviendrai une championne reconnue et ne remettrais plus jamais les pieds ici ! De toutes manières, mon père m’a donné trente minutes pour quitter la maison. Adieu cher journal, mon ami le plus fidèle. Nous nous reverrons peut-être et je rirai des idioties que j’avais pu écrire plus jeune…ou peut-être pas.


      Physique.

      Nouvelle donne, nouveau visage...

      « Hep ! toi là-bas ! Viens donc par ici… »

      La jeune fille qui n’avait pas vraiment l’habitude de se faire héler de cette façon s’arrêta net dans son élan, certaine que c’était bien à elle que l’on parlait. Mais, la chambre de l’appartement particulier de la belle banlieue de Takuestu No Gakuen exclusivement réservée aux universitaires était incontestablement vide.

      « Par ici jeune fille. » héla de nouveau la voix.

      Cette fois-ci, l’interpellée se retourna complètement et pu apercevoir un miroir doté de deux grands yeux et du bouche dans l’entrebâillement d’une porte de placard. Elle hésita un bref instant avant que la curiosité de l’emporte sur la raison. L’adolescente connaissait bien ce type de miroir « magique », ils étaient très à la mode quelques années au par avant car leur faculté d’observation étaient hors du commun. Mais, leur créateur n’avait pas prévu en les dotant de paroles qu’ils prendraient un malin plaisir à clamer haut et fort leur analyse. Certain n’étaient pas prêt à l’entendre, mais elle, cela ne semblait pas la perturber.

      « Hum…une démarche légère, la tête haute et le regard comptant sa propre histoire…pas de doute, le sang d’une SA accomplie coule dans tes veines. » Réfléchit-il à haute de voix.

      Pour toute réponse, la demoiselle se contenta de lui retourner son regard. Il ne comptait pas lui faire perdre son temps tout de même ? Après tout, Kazuma lui avait demandé de s’occuper de certains dossiers en retard, et il était hors de question de les laisser s’empoussiérer trop longtemps.

      « Quel est donc ton nom jeune fille ? »
      « Emiko Nagoya. » répondit la concernée d’un ton neutre, attendant que le miroir lui dise enfin quelque chose qu’elle ne savait pas.

      « Oh ! UneNagoya ! Tu es donc rattachée à la firme d’une manière ou d’une autre…Mais je ne comprends pas…Et tes cheveux blonds comme les blés qui sont sencés te tomber en une cascade soyeuse sur les épaules afin que je m’extasie sur ce signe distinctif des femmes de ta famille, où sont-ils donc ? Une couleur si sombre, des mèches si courtes…ce n’est pas naturel n’est ce pas ?»
      La mine si froide il y a un instant, laissa entrevoir une fraction de seconde son étonnement. Mais, se ressaisissent bien vite, répondant en regardant ailleurs, enroulant inconsciemment une de ses fameuses mèches auburnes autour de ses longs doigts, légèrement vexée d’après son timbre de voix:
      « Non, ils sont ainsi naturellement. »

      Ou presque… Le miroir avait raison sans qu’elle ne s’explique pourquoi. Autrefois, ses cheveux si blonds qu’au Soleil ils en paraissaient blanc en faisait se retourner des têtes. Ils étaient le bijou choyé de la famille, l’héritage qui prouvait que l’on appartenait aux Nagoyas. Cependant, sur un coup de tête, la demoiselle les avait soudainement coupé, choquant son entourage trop habitué. Et, pour couronner le tout et ajouter aux commérages dont elle n’avait que faire maintenant, elle s’acheta la teinture que le miroir lui connaissait aujourd’hui…bien trop sombre pour être naturelle.

      « Admettons…Ils ont au moins le mérite de s’accorder à merveille avec ton style de vêtements. » Reprit-il pas vraiment convaincu avant de s’attarder sur son ensemble noir.

      « Tourne toi que je t’observe un peu mieux… Une vision d’ensemble pour juger de tes proportions pourrait être intéressante. »

      Décidément…il en avait de drôle d’idées son interlocuteur inanimé. La poupée de glace pure finissait par comprendre pourquoi ces objets ne se trouvaient plus si facilement sur le commerce. Pourtant, sagement, avec une lenteur mettant un peu plus en relief sa grâce, Emiko s’exécuta.
      « 1m70, plutôt grande donc…pour une taille fine. Tu pèses combien ? 57 kilos ? »
      Par reflex, Emiko, qui pourtant ne paraissait avoir honte de rien, détourna les yeux du miroir, sans toutefois les poser sur le sol.
      « Ce ne sont pas des choses que l’on demande à une jeune fille… » Répondit-elle d’un ton cassant.
      « Oui, oui, tu as raison…reprenons. Je ne vais donc pas m’attarder sur ta taille de soutient gorge, et puis, je suppose que tu la connais. Selon moi, tu pourrais oser un peu plus les décole.. »
      « Cela ira, merci. » le coupa-t-elle de nouveau sans se préoccuper des états d’âmes d’un objet trop curieux.

      « Oh ? Serais-tu, à tout hasard, gênée? » S’amusa le miroir dont la bouche s’étira en ce qui devait correspondre à un sourire mais qui donnait plutôt l’impression d’un rictus à vous provoquer des sueurs froides.
      Rougissant légèrement sous sa peau pâle, elle se refusa cependant à perdre totalement la face devant ce…miroir… et tourna vivement la tête pour planter son regard pénétrant sur lui.
      « Magnifiques yeux. D’un bleu presque noir si profond…Tu as du en séduire plus d’un avec des joyeux pareils, surtout si tu les rehausses par un peu de maquillage bleuté comme là…Pauvres adolescents noyés à jamais dans l’océan des yeux de Emiko Nagoya…perdu à jamais hors de portée de l’humanité. »

      Le miroir se recyclait poète maintenant ? Et bien, il y avait encore des progrès à faire. Lui, devait avoir eu ce qu’il souhaitait, mais, la détentrice de ces perles rares semblait d’un avis un peu différent et donc, par conséquent, bien plus proche du notre, puisqu’elle ne répondit que par un vague « possible. » alors que le miroir continuait sa tirade digne des plus anciennes tragédies grecques. Il changea enfin de sujet pour s’en prendre à…son nez !

      « On sens ta noblesse jusqu’au niveau du nez…En posséder un aussi fin…tout bonnement étonnant. Mais, ce qui me fascine réellement chez toi, reste ton air d’ange tombé du ciel… Cela doit provenir du teint pâle de ta peau sans imperfection apparente superposé à des traits si fins. Ta petite bouche rose soulignée me ferait par contre pensé à une poupée de porcelaine, prête à se briser au moindre choc. Ce serait dommage d’abîmer un si ravissant visage, fais bien attention. »

      Il l’a comparait tour à tour à un ange, puis à une poupée… Emiko ne savait trop si elle devait bien ou mal le prendre, mais préféra la première solution : elle était belle et le miroir la complimentait objectivement… ou pas. On l’avait payé combien ?


      Caractère.
      Contradictoire ? Mais non, vous vous faites des idées….
      Ou peut-être pas ?


      « Adolescence : période entre l’enfance et l’âge adulte au cours de laquelle on cherche sa voix et où l’on affirme ses choix. L'adolescent est en constance contradiction avec lui même car elle se cherche. » d’après le petit Emiko illustré version 2009.

      Voilà la définition qui la caractérisait le mieux. Un jour blanc, l’autre noir. Un jour aimant l’école et la trouvant utile, un autre haïssant au plus profond d’elle-même cette cage dorée qui l’empêchait de sortir. La demoiselle avait été élevée dans les bonnes mœurs. On lui avait appris à jouer du violoncelle, on l’avait formé au patinage artistique sur glace et à d’autres sports que l’on disait si délicat et si important dans l’éducation d’une jeune fille de bonne famille. Puis, un jour, elle en avait eu assez. Tout avait alors volé en éclat. Ses beaux cheveux blonds ont été teint et, le lendemain, elle quittait sa demeure et la chaleur de son feu pour scander sur les routes être une rebelle reniée par sa famille. Pourtant, d’un autre côté, elle ne pouvait s’empêcher de continuer à aimer le patinage artistique qui ne collait plus du tout à sa nouvelle image de jeune femme libérée et ne respectant pas les règles. D’autre part, au fond d’elle-même, Emiko ne pouvait que continuer à appliquer les détails que l’on lui avait appris et à traiter de haut les gens qui n’étaient pas de son rang et capable d’en faire de même. Contradictoire n’est-il pas ? Un peu comme deux Emiko en une. Certain la voyait comme une personne cynique, voir méprisante, ce qui n’attirait d’ailleurs pas vraiment la sympathie des gens envers elle. D’autres arrivaient à entrevoir derrière cette fille aux allures fortes une personnalité qui par sa bonne humeur et son humour acidulé arrivait à détendre la plupart des situations. Ainsi, ne conter pas trop sur elle comme une épaule où vous reposez pour pleurer, elle vous enverrait proprement vous faire voir d’un ton cassant. En revanche, la brune serait tout aussi capable de vous remonter le moral en vous faisant penser à autre chose si vous aviez d’aventure décidé d’aller de l’avant.

    • Qualités : raffinée, capable de détendre l’atmosphère d’une parole, fidèle,
    • Défauts : indécise, cynique, difficile à aborder.

      NB: Il est possible que deux voix s'affrontent à un moment donnée dans sa tête entre la version "on'jou" et "on'sei" qui représentereront la bonne et mauvaise concience d'Emiko. Mais, pas forcément au même moment...


    • & Vous ?


      Comment êtes-vous arrivé sur Heode ? top-site =)
      Que pensez vous du forum ? Design mignon puis vu qu’il est encore récent, j’ai envi de savoir comment cela va évoluer. ^^


Dernière édition par Emiko Nagoya le Sam 24 Oct - 10:30, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emiko, secret rebellion with myself [100%]   Ven 23 Oct - 13:18


    HAAAN ton avataaaar *o*
    Bienvenue sur Heode et bonne continuation pour ta fiche (:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emiko, secret rebellion with myself [100%]   Ven 23 Oct - 20:25

Bienvenue & amuse toi bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emiko, secret rebellion with myself [100%]   Ven 23 Oct - 20:39

Bienvenue !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Yuko Hinzo

avatar

Nombre de messages : 152

MessageSujet: Re: Emiko, secret rebellion with myself [100%]   Ven 23 Oct - 20:46

Bienvenu Wink

Belle avatar, tu ma donner envie de changer le mien xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pirath Wairhert

« Fondatrice Frappée » Avec une pointe de framboise

avatar

Nombre de messages : 313

MessageSujet: Re: Emiko, secret rebellion with myself [100%]   Ven 23 Oct - 21:55

  • Bienvenue sur Heode ! =D
    Juste une chose à dire très bon début de fiche ! J'attends la suite avec grande impatience ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heode.1fr1.net
Hadiel Chiven

avatar

Nombre de messages : 92

MessageSujet: Re: Emiko, secret rebellion with myself [100%]   Ven 23 Oct - 22:00

Bienvenue, chérie Razz
*sors avant de se faire massacrer*

Amuse toi bien =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emiko, secret rebellion with myself [100%]   Ven 23 Oct - 23:28

Et voilà. J'ai été plus rapide que prévu à ne pas trop blablater finalement. ^-^

Merci beaucoup pour l'acceuil. =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emiko, secret rebellion with myself [100%]   Sam 24 Oct - 0:26

Histoire sympa Smile faudrait qu'elle croise Hanako, un d'ces quatre, elles ont plus qu'un -ko en commun Wink

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Thimie Schmitt

avatar

Nombre de messages : 70

MessageSujet: Re: Emiko, secret rebellion with myself [100%]   Sam 24 Oct - 1:20

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistolegan Vitaly

avatar

Nombre de messages : 165

MessageSujet: Re: Emiko, secret rebellion with myself [100%]   Sam 24 Oct - 10:10

Déjà dit sur la CB m'enfin, re-bienvenue =)

Je vais lire ta fiche *si, si, pas comme hier ou j'ai dis ne l'avoir pas faits, si je l'ai pas encore lu tu pourras me fouetter XD*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emiko, secret rebellion with myself [100%]   Sam 24 Oct - 15:00

    Trop beeeelle '_' Puis j'adore ta fiiiche '_' J'adore ta façon d'écriiiire '_'
    Bienvenue ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Pirath Wairhert

« Fondatrice Frappée » Avec une pointe de framboise

avatar

Nombre de messages : 313

MessageSujet: Re: Emiko, secret rebellion with myself [100%]   Dim 25 Oct - 18:25

  • Je peux enfin te valider ! ^^
    Amuse toi bien =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heode.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emiko, secret rebellion with myself [100%]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emiko, secret rebellion with myself [100%]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Secret War
» Le secret de Térabithia
» secret of mana
» SUIVI-HAÏTI:SECRET POLITIQUE-COMPLICITÉ OU SOUMISSION?
» Secret entre guerrier [ Rêve Sombre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heode :: Centre Pokémon :: Ancien Forum :: Présentations et Fiches-
Sauter vers: