FAQFAQ  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hanako Ryugu

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Hanako Ryugu   Lun 12 Oct - 0:27

    • Carte D'indentité.


    Nom : Ryugu.
    Prénom : Hanako.
    Age : 28 ans.
    Genre : Féminin.


        Histoire.


    Il y a dix ans, le choix lui avait pourtant paru évident : peu douée à l’école et éperdument amoureuse d’un dresseur qui – ô miracle ! – partageait ses sentiments, elle ne voyait pas l’intérêt de moisir plus longtemps dans ce trou de Pyrène. Bien sûr, il y avait le volleyball… Son entraîneuse a eu beau lui dire qu’elle avait un potentiel de championne, qu’il fallait l’exploiter tout de suite, que dans dix ans elle ne pourrait plus jamais faire le poids face à la nouvelle génération, mais voilà : quand la chaleur d’un foyer tend la main, bien ingrate est celle capable de lui cracher dessus.

    Alors elle lui a accordé sa fleur et sa main.

    Le prince charmant avait renoncé à ses rêves de gloire à l’autre bout du chenal, et elle à sa bourse pour entrer dans l’équipe nationale de volley. Un marché équitable, qui remplissait à l’époque les deux parties de joie, tant ils s’étaient laissés aveugler par l’amour. Quand les lunettes bleues se sont évaporées, il était déjà trop tard.
    Les jeunes mariés élurent domicile à Salcedo, d’où venait l’époux, et ils devinrent respectivement arbitre au Collosseum et technicienne de surface au centre commercial. Une petite fille naquit dans l’année, scellant malgré elle le destin de ses parents.
    Le petit trésor trouva très vite en son père un héros, qui la laissait régulièrement jouer avec ses pokémons et lui racontait ses aventures à travers Heode – et le père savait baratiner comme personne, quand il s’agissait d’étaler ses exploits ! À côté des badges étincelants, les médailles en toc de la mère faisaient pâle figure.

    Peu à peu, elle se sentit exclue de son propre cercle familial.

    Elle faisait la cuisine, la vaisselle et le ménage, travaillait à mi-temps derrière une serpillère à l’odeur clinique et rapportait de temps à autres une poupée pour la petite. Elle faisait tout ce que devait faire une bonne mère, mais voilà : elle n’était pas heureuse, d’autant que la passion des premiers jours n’y était plus. Prisonnière de son rôle, elle serrait les dents et continuait. Coûte que coûte, jour après jour.

    Maintenant encore, elle ignore ce qui lui a pris d’accepter les avances de ce gringalet. Peut-être parce qu’il n’avait pas vu en elle une mère, mais une jeune femme séduisante… Alors elle a cédé, c’est tout. Puis elle lui a donné son numéro de portable.
    Cela ne s’est produit qu’une fois, mais cette idylle engendra une longue correspondance de texto. Des messages d’espoir qui lui redonnaient joie de vivre ; des messages d’espoir qui ne pouvaient aboutir qu’à l’inévitable : son mari surprit les échanges adultères.
    Coupable, la tête entre les mains, la femme essuya le sermon sans protester. Elle était prête à en accepter les conséquences… toutes, sauf une :
    « Je veux pas que ma fille vive avec une irresponsable de ton espèce ! Tu me laisses pas le choix. Je vais réclamer le divorce et la garde de la petite. »
    Elle aurait pu protester, hurler, se battre et se débattre et sans doute obtenir en partie gain de cause. À la place, elle se redressa, pétrifiée, les yeux baignés de larme et dévisagea son homme. Un éclair de mépris transperçait sa carapace de femme soumise.

    Puis elle s’enfuit dans la nuit pour ne plus jamais reparaître.

    Le lendemain, à l’aube, elle se rendit au centre commercial comme d’accoutumée. Contrairement à l’ordinaire, pourtant, elle délaissa la serpillère pour jeter un œil dans les étales du deuxième étage, qui comportait un rayon déguisement. Avant que quiconque n’ait pu s’en rendre compte, elle repartait avec dans son sac une paire de ciseaux et un uniforme de lycéenne.
    Elle remonta alors le cours du fleuve, prétextant une séance de jogging, jusqu’aux abords de Bourg-en-Fleuve, où débuterait sa nouvelle vie. En signe de deuil, elle s’est coupée les cheveux et a revêtu ses nouveaux habits. Les vestiges de son ancienne vie, elle les a jetés au fleuve pour que nul ne puisse remonter à elle.

    Qui, en observant Hanako Ryugu, lycéenne de 18 ans, pourrait encore reconnaître l’épouse adultère de Salcedo, de dix ans son aînée ? Que puisse son vrai nom sombrer à jamais dans l’oubli !
    Trop vieille pour reprendre la compétition, trop irresponsable pour élever sa fille, elle avait décidé de prendre son mari au mot : elle fuit les responsabilités pour recouvrer sa jeunesse gâchée, perdue. Dans cette peau flambant neuve, elle réalisera le rêve de son homme pour prouver sa valeur au monde entier : elle sera le prochain Maître Pokémon.


        Physique.


    De petite taille, Hanako ne paraît pas son âge et en profite plus que de raison : sa peau grasse, quoique moins propice aux éruptions d’acné qu’il y a dix ans, et sa musculature héritée de ses années de volleyball donnent à ce petit bout de femme une aura de jeunesse qu’elle n’hésite désormais plus à mettre en avant. Ivre de sa liberté retrouvée, elle ne prend plus la peine d’attacher ses cheveux châtains et les laisse retomber en toute insouciance, à l’image de sa jupette de lycéenne.
    S’il fallait chercher un traître dans son visage, ce seraient ses yeux : trop bleus, trop intenses, trop profonds pour une adolescente. Ils témoignent malgré eux de ce qu’elle est réellement : une écorchée qui se cherche.


        Caractère.


    Bien qu’elle fasse tout pour donner le change, Hanako n’a rien d’une fille équilibrée : frustrée de son mariage raté et de n’avoir su profiter de sa jeunesse, elle tente de rattraper le temps perdu sans être sûre d’avoir pris la bonne décision. Elle n’est pourtant pas naïve : elle sait que cette situation malsaine va finir par lui retomber dessus, qu’elle ferait mieux de se battre pour la garde de sa fille plutôt que pour un titre qui ne l’intéresse même pas… que sa fille ne lui pardonnerait jamais cet abandon. Elle y a cogité tout le chemin qui la séparait de Bourg-en-Fleuve, néanmoins rien n’a pu l’y faire renoncer. Pourquoi ? Parce que c’est le moment ou jamais de faire quelque chose de sa vie – parce que, si elle attend encore dix ans, ce sera trop tard.
    Derrière ce caractère fort, buté par moment, se cache cependant un vrai manque : de l’amour à revendre sans savoir à qui l’adresser. Peut-être un pokémon est-il la solution ?


    • & Vous ?


    Pseudo : Shad.
    Comment êtes-vous arrivé sur Heode ? Via un top-site.
    Que pensez vous du forum ? Un peu trop rose à mon goût, mais le concept est intéressant pour des nostalgiques dans mon genre Smile
Revenir en haut Aller en bas
Thimie Schmitt

avatar

Nombre de messages : 70

MessageSujet: Re: Hanako Ryugu   Lun 12 Oct - 1:09

Jolie présentation, jolie avatar *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hanako Ryugu   Lun 12 Oct - 1:12

Merci Smile

En fait, l'avatar est plutôt inquiétant... tout mon respect à celui qui saura me dire dans quel anime (indice !) je l'ai pêché Razz
Revenir en haut Aller en bas
Thimie Schmitt

avatar

Nombre de messages : 70

MessageSujet: Re: Hanako Ryugu   Lun 12 Oct - 1:22

Inquiètant? J'aurais dis dans ce cas Higurashi no naku koro ni ou bien encore Umineko no naku koro ni mais à part le dessin pour le premier anime, jvois pas xD (quoi que, quand ils deviennent "méchant" dans cet anime, ils ont plus des yeux d'alien..)
J'ai demandé a mon frère-l'otaku il m'a dit "ça me donne une impression d'Higurashi no Naku koro ni mais c'est pas ça"

C'est pas un mange de Lynn Okamoto?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hanako Ryugu   Lun 12 Oct - 1:31

Ton frère a gagné Wink c'est Rena d'Higurashi... (qui est en fait un anime dérivé d'un jeu vidéo amateur qui a eu beaucoup de succès au Japon).

L'image complète reflète mieux l'esprit de l'anime. Personnellement, du peu que j'ai vu, je trouve que Rena est la plus flippante des Lolitas tueuses. Heureusement, Hanako n'est pas sous l'influence du village maudit ^^
Revenir en haut Aller en bas
Thimie Schmitt

avatar

Nombre de messages : 70

MessageSujet: Re: Hanako Ryugu   Lun 12 Oct - 1:37

C'est pas mon frère qui a gagné, j'ai proposé la réponse en première! >o<

Et bien, drôle de façon d'avoir dessiné Rena! Je viens de trouvé l'image entière sur la première page de google, vraiment jolie comme ça!
J'ai plus l'habitude de la voir comme ça >
http://img413.imageshack.us/img413/4366/higurashigv3.jpg

Elle parait plus jeune contrairement a ton image >o<
Magnifique manga en tout cas *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hanako Ryugu   Lun 12 Oct - 4:17

    Bienvenue sur le forum ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Yuko Hinzo

avatar

Nombre de messages : 152

MessageSujet: Re: Hanako Ryugu   Lun 12 Oct - 11:23

Bienvenu Wink

( Vous faite pas un peu de flood non ? x) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honoo Shiroka
Maitre du Feu
Maitre du Feu
avatar

Nombre de messages : 343

MessageSujet: Re: Hanako Ryugu   Lun 12 Oct - 11:49

Bienvenue à toi, et merci de ton inscription =)
Tu es validée, je fais ta fiche de suite.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urban-whirl.forumactif.org/forum.htm
Hadiel Chiven

avatar

Nombre de messages : 92

MessageSujet: Re: Hanako Ryugu   Lun 12 Oct - 18:19

Bienvenue Razz Jolie présentation, histoire sympa... Razz Bref.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hanako Ryugu   Lun 12 Oct - 18:47


    Welcome (:
    Les yeux de ton avatars me font trop flippés j'vais faire des cauchemars xDD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hanako Ryugu   Mar 13 Oct - 10:34

Bienvenue, & amuse toi bien (:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hanako Ryugu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hanako Ryugu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais où a t'il été le chercher?[Hanako]
» [Présentation] - Hanako Yamanaka
» Hanako Hyûga, amnésique adoptée [chuunin-juunin]
» Rendez vous au clair de lune. [ITADE NIGHT HANAKO]
» IIe Epreuve : Hanako Hyûga ~ VS ~ Zen'ji

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heode :: Centre Pokémon :: Ancien Forum :: Présentations et Fiches-
Sauter vers: